Financements

Financements

 

  • Les salariés

    Pour initier une formation ou un plan de formation, nous vous conseillons de vous rapprocher de la personne qui gère ce budget dans votre entreprise.

    Salarié d’une petite entreprise : rapprochez-vous de votre employeur pour qu’il se renseigne auprès de l’expert-comptable afin de savoir de quel OPCA dépend l’entreprise, et le budget auquel vous avez droit pour une telle formation. Il faudra ensuite demander un dossier de demande de prise en charge auprès de cet OPCA, souvent téléchargeable sur leur site internet. Dans tous les cas, appeler votre OPCA pour connaître leur procédure.

    Salarié d’une entreprise disposant d’un service Ressources Humaines : rapprochez-vous de votre direction des Ressources Humaines afin de signifier votre désir de suivre une formation, et demander la procédure à suivre. Dès que vous avez plus d’information quant à vos droits et aux procédures de votre entreprise ou OPCA, contactez-nous pour que nous vous envoyons un devis avec le programme et une convention de formation, qui sera transmise à votre entreprise ou votre OPCA. N’hésitez pas à nous contacter à tout moment, nous sommes là pour vous aider à constituer votre dossier. Nous attirons votre attention sur le fait que, depuis le 1er janvier 2015, le DIF (Droit Individuel à la Formation valable jusqu’en 2020) a été “remplacé” par le CPF (Compte Personnel de Formation). Pour plus d’information, consulter notre rubrique FINANCEMENT.
    Voici quelques liens utiles.
    Sur le site de l’AFDAS
    Sur le site de l’Agefos-PME
    Sur le site de l’OPCALIA
    Sur le site du FAFIEC pour la période pro
    Sur le site du FAFIEC pour le CPF
    Sur le site du FAFIEC pour les accords de branche
    Sur le site de l’OPCA DEFI pour le Plan de formation
    Sur le site de l’OPCA DEFI pour le CPF
    Sur le site de l’OPCA DEFI pour l’entretien pro

  • Les indépendants

    Vous êtes indépendant : en tant que Gérant ou Profession libérale, vous cotisez annuellement auprès d’un organisme collecteur (OPCA). Pour connaître les possibilités de financement, rapprochez-vous de votre comptable pour lui demander le nom de l’OPCA dont vous dépendez. Dans ce cas, vous pourrez être amené à monter un dossier de financement auprès du FIF-PL, de l’OPCAPL, AGEFOS ou encore de l’AGEFICE.

    FIFPL
    Actalians
    AGEFICE

    Vous êtes intermittent du spectacle : pour connaître vos droits à la formation, rapprochez-vous de l’AFDAS. afdas.com/intermittents

    Vous êtes intérimaire : pour connaître vos droits à la formation, rapprochez-vous du FAFTT.FR.

    FAFTT

    Contacter directement votre OPCA afin de leur demander le budget auquel vous avez droit ainsi qu’un dossier de demande de prise en charge. Dès que vous avez plus d’information quant à vos droits et aux procédures à suivre, contactez-nous pour que nous vous envoyons un devis avec le programme, une convention de formation qui vous seront transmis. N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’information, nous pouvons vous aider.

  • Les demandeurs d’emploi

    La prise en charge et le financement : l’ensemble de nos formations peut être pris en charge dans le cadre de votre formation continue selon votre situation et vos droits à la formation. Se former lorsque l’on est demandeur d’emploi peut représenter un pas vers une reconversion, un perfectionnement, ou l’acquisition de nouvelles compétences. Vous êtes décidé à vous former, c’est un bon début ! Mais il vous faut maintenant trouver le financement de cette formation.

    Dans un premier temps : prenez rendez-vous avec votre conseiller Pôle emploi : Votre formation doit s’inscrire dans le cadre de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) élaboré en commun avec votre conseiller de Pôle emploi au moment de votre inscription. Gardez en tête que la formation doit augmenter vos chances de retour à l’emploi. Votre conseiller Pôle emploi doit croire en votre projet et la formation doit faciliter votre retour à l’emploi. L’entretien avec votre conseiller est donc décisif et vous devez être parfaitement au clair sur vos objectifs avant de vous y rendre. N’arrivez pas les mains vides, présentez votre projet (pourquoi avez-vous envie de réaliser la formation en question ?) et soumettez-lui le jour même le devis ainsi que le programme complet de la formation. Selon votre situation, vous pourriez bénéficier du CPF et des fonds réservés aux personnes en CSP (qui remplace les CRP et CTP). Vous pouvez aussi bénéficier d’une

    Aide Individuelle à la Formation (AIF) : – les AIF + CPF qui permettent un cofinancement Pôle emploi en cas d’insuffisance de droits auprès d’un OPCA. – les AIF projet de formation individuelle : vous devez monter un dossier avec votre Pôle emploi et motiver votre demande par une promesse d’embauche ou présentation d’offres d’emploi (faites une collecte d’offres d’emploi afin de prouver le besoin de cette formation et présentez à votre conseiller pôle emploi ces offres). Le dossier est à monter 15 jours au moins avant le démarrage de la formation. Vous pouvez également demander à bénéficier d’une formation dans le cadre d’un PARE (Plan d’Aide au Retour à l’Emploi). En pratique, les formations courtes auront plus de chance d’être financées.

    Dans un deuxième temps : il est possible de contacter les organismes suivants et d’exposer votre besoin de financement de formation par exemple :

    • la Maison pour l’Emploi et la Formation de votre secteur
    • la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) de votre secteur
    • le Conseil Général de votre département
    • la Mission locale
    • Cap emploi
    • le Conseil Régional de votre région

    Pour chacun de ces organismes, demandez un rendez-vous avec le chargé du financement des formations et soumettez-lui le jour même le devis ainsi que le programme complet de la formation. Ici aussi il faut faire preuve de motivation afin de convaincre votre interlocuteur.

  • CPF + Plan de formation

    Le Plan de Formation. Le plan de formation rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise. Il peut également prévoir des actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l’expérience. L’élaboration du plan de formation est assurée sous la responsabilité pleine et entière de l’employeur, après consultation des représentants du personnel.
    Toutes les infos ici : Plan de formation

    Le Compte Personnel de Formation. Pour les salariés, le CPF est alimenté en heures de formation dont le nombre varie selon la durée du travail. Par exemple, un salarié à temps plein verra son CPF crédité de 24 heures par an, dans la limite de 150 heures. Un salarié à temps partiel acquerra un nombre d’heures calculé, pour une année complète de présence, en proportion de son temps de travail ; par exemple, s’il est à mi-temps en 2015, il acquerra 12 heures au titre de son CPF pour 2015, sauf si un accord de branche ou d’entreprise prévoit un mode de calcul plus favorable.
    Toutes les infos ici : Mon compte formation

    Le Congé Individuel de Formation (CIF). Le CIF est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) ou encore d’organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d’entreprises (AGECIF).
    Toutes les infos ici : Le congé individuel de formation (CIF)

    Les périodes de professionnalisation. Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés en contrat à durée indéterminée, notamment ceux qui comptent 20 ans d’activité professionnelle ou qui sont âgés d’au moins 45 ans et disposent d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans la dernière entreprise qui les emploie. Sont également concernés les salariés titulaires d’un contrat unique d’insertion (CUI).
    Toutes les infos ici : La période de professionnalisation

    Le Droit Individuel à la Formation (DIF). Depuis le 1er janvier 2015, le Compte personnel de formation (CPF) s’est substitué au DIF. Les droits acquis au titre du DIF au 31 décembre 2014, et non consommés, peuvent être utilisés dans le cadre du nouveau CPF jusqu’au 31 décembre 2020.

  • Les OPCA

    Les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés sont des organismes chargés de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des salariés. Le décret n° 2014-1240 du 24 octobre 2014 suite à la loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle précise les nouvelles modalités de fonctionnement des OPCA notamment au titre des actions de professionnalisation, du plan de formation et du compte personnel de formation et précise la répartition de la contribution unique des entreprises. Il est entré en vigueur au 1er janvier 2015.
    Toutes les infos ici : Intermittents

    Mine de formateurs organisme de formation enregistré auprès de la Préfecture sous le numéro 91 30 02 621 30, est habilité à travailler avec tous les OPCA.

    Quelle mise en œuvre ?

    Concernant le plan de formation et la professionnalisation, les partenaires sociaux concluent des accords sur la formation professionnelle dans lesquels : ils déterminent les modalités de mise en œuvre des outils de formation professionnelle ils désignent un OPCA chargé de collecter les fonds Pour les très petites entreprises (moins de 10 salariés), les versements au titre du plan de formation à l’OPCA, désigné par accord collectif, sont obligatoires. Les fonds sont mutualisés par l’OPCA pour financer la formation de toutes les TPE. En revanche, pour les entreprises de plus de 10 salariés, les versements au titre du plan de formation sont seulement une possibilité : elles peuvent gérer elles-mêmes leur plan de formation ou ne verser qu’une partie à l’OPCA, selon les dispositions conventionnelles en vigueur. Mine de formateurs organisme de formation enregistré auprès de la Préfecture sous le numéro 91 30 02 621 30, est habilité à travailler avec tous les OPCA.

    Quelques contacts

    AFDAS Siège social : 66, rue Stendhal – CS 32016 – 75990 PARIS Cedex 20 Tél : 01 44 78 39 39

    OPCA des entreprises relevant du spectacle vivant, du cinéma, de l’audiovisuel, de la publicité, des loisirs, de la distribution directe et, à partir de janvier 2012, de la presse écrite et des agences de presse.
    Toutes les infos ici : AFDAS

    AGEFOS-PME Siège social : 187, quai de Valmy – 75010 PARIS Tél : selon votre région Fonds d’Assurance Formation interprofessionnel, interbranches et national.
    Toutes les infos ici : AGEFOS

    DEFI Siège social : 5-7 avenue du Général de Gaulle – 94160 SAINT-MANDÉ Tél : 01 58 64 18 30

    OPCA des entreprises relevant des industries chimiques, de l’industrie du pétrole, des entreprises du médicament, de la fabrication et du commerce des produits à usage pharmaceutique, parapharmaceutique et vétérinaire, de la transformation des matières plastiques.
    Toutes les infos ici : OPCADEFI

    OPCALIA Siège : 27, rue de Mogador – 75009 PARIS Tél : selon votre région
    OPCA interprofessionnel et interbranches pour toutes les PME. Pour les entreprises des 40 branches d’activité et certaines grandes entreprises.
    Toutes les infos ici : OPCALIA

    FAFIEC Siège social : 25, quai Panhard et Levassor – 75013 PARIS Tél : 0 811 021 112

    OPCA des branches de l’informatique, de l’ingénierie, du conseil, des foires, salons, congrès et des traductions.
    Toutes les infos ici : FAFIEC

    OPCA 3+ Siège social : 55 rue de Chateaudun – 75009 PARIS Tél : 01 82 71 48 48

    OPCA des Industries de l’Ameublement, du Bois, des Matériaux pour la Construction et l’Industrie et de l’Inter-secteurs Papiers Cartons.
    Toutes les infos ici : OPCA3PLUS

Les commentaires sont clos.